Vous souvenez vous de cette rubrique inaugurée il y a quelques mois ? Après la lettre A, je vous propose la lettre B avec la "Boîte à archives" 

Boîte à archives : Contenant en carton plus ou moins flasque selon le budget de la collectivité et dont les secrétaires ratent le montage une fois sur deux faute de notice détaillée. Il est possible d'en empiler jusqu'à 20 sans risque de dégradation majeure ; elles permettent donc une gestion optimisée de l'espace. Sa durée de vie est illimitée car, même en cas d'inondation ou d'attaque de moisissures, personne ne jugera utile de la remplacer. Le seul prédateur connu de la boîte usagée est l'Archiviste (voir lettre A). Afin de protéger cette espèce en voie de disparition qu'est la boîte âgée, sale, tâchée, moisie et écrasée, les collectivités évitent de recruter des archivistes ou bien s'emploient à leur faire réutiliser ces précieux témoins d'un autre temps pour reconditionner les fonds classés.

DSCN0511

Le "Non, mais vous rigolez, on ne va pas racheter des boîtes alors que celles là sont encore en bon état", ça vous dit quelque chose ?! ;-)